Le bécasseau pie est un oiseau assez gros

39 views

Le grand gravelot (Haematopus ostralegus) est un oiseau assez grand (longueur du corps de 40 à 47 cm, poids de 420 à 820 g). C’est un habitant répandu de l’Arctique, appartenant à l’ordre des Charadriiformes. Les habitants des îles Féroé situées dans le nord de l’océan Atlantique ont fait de cet oiseau leur symbole.

Les ornithologues distinguent trois populations de grands gravelots en fonction de leur habitat. Chacune d’entre elles forme une sous-espèce distincte qui diffère par sa taille, la longueur de son bec et la couleur de son plumage.

Le grand gravelot du Nord vit sur la côte de l’Arctique russe jusqu’à la rivière Petchora à l’est. À l’ouest de notre pays, on trouve des grands gravelots continentaux, que l’on peut observer sur des rivières telles que le Don, la Volga, la Dvina du Nord, l’Ob, l’Irtych et le Tobol.

Enfin, les grands gravelots d’Extrême-Orient ont choisi de résider dans la région de Primorye et la péninsule du Kamtchatka. Ces oiseaux préfèrent nicher sur les îles, les côtes maritimes, les rives des rivières et des lacs. On peut observer de nombreux groupes d’oiseaux sur les fonds marins découverts lors des marées, où les grands gravelots cherchent leur nourriture.

On peut facilement reconnaître cet oiseau de taille moyenne grâce à son apparence distinctive. En effet, le gravelot a un long bec orange vif et un plumage noir et blanc contrasté. L’iris de ses yeux est rouge orangé, assorti au bec. Ses courtes pattes sont de couleur rose. Les femelles et les mâles adultes ne présentent presque aucune différence entre eux.

En revanche, le plumage des jeunes oiseaux est légèrement différent : au lieu d’être noir, leur plumage est brun, leurs pattes sont d’un gris clair, et leur bec est principalement gris foncé, avec une base orange.

Le grand gravelot est un oiseau actif et bruyant. Son cri principal, émis aussi bien au sol que dans les airs, est une trille lointaine et percutante « kvirrrrrrr ». Pendant la période d’incubation, il émet un cri répétitif et aigu « kviik-kviik-kviik », souvent le bec baissé. Le dernier chant, souvent rapide et se transformant en trille, peut être émis simultanément par les deux membres du couple ou par un petit groupe compact d’oiseaux.

Ces oiseaux se nourrissent principalement d’invertébrés variés : insectes, crustacés, mollusques et vers de terre. Le régime alimentaire des oiseaux vivant sur les côtes maritimes est complété par des mollusques bivalves, tels que les moules, les couteaux de mer baltiques et d’autres. Le grand gravelot se régale parfois également de poissons. En cherchant leur nourriture avec leur long bec, les oiseaux remuent les cailloux ou le sable mouillé.

Lorsqu’ils se rassemblent en grand nombre sur les côtes maritimes, les gravelots se comportent de manière très bruyante et hostile les uns envers les autres. Des disputes éclatent souvent entre les oiseaux pour les zones d’alimentation.

Vers le milieu du printemps, les grands gravelots migrent vers leurs sites de nidification. Bien que leur comportement ne soit pas facile, ces oiseaux sont fidèles et doux envers leur partenaire. Une fois qu’un couple s’est formé, il reste généralement ensemble pour toute la vie. Leur nid est une petite dépression peu profonde creusée dans le sable, les galets ou l’herbe peu haute.

Ces oiseaux ne s’embêtent pas à créer un nid très confortable : il n’y a même pas de matériau de rembourrage au fond du nid. Les principales conditions sont qu’il doit être situé sur une petite élévation pour bien surveiller les environs et être proche de l’eau.

Les deux parents couvent les œufs. Dès leur éclosion, les poussins duveteux quittent le nid dès le premier jour, mais ils ne sont pas capables de suivre leurs parents et de se procurer leur nourriture par eux-mêmes pendant un certain temps. Ils restent près du nid tandis que les parents leur apportent de la nourriture dans leur bec, souvent de loin.

Les poussins plus âgés nagent assez bien et, en cas de danger, plongent sous l’eau en parcourant quelques mètres sous la surface. La période d’alimentation dure environ 1,5 mois, pendant laquelle les poussins passent la nuit dans le nid.

(Visited 40 times, 1 visits today)

Leave a Comment