Faits intéressants sur la mangouste

66 views

La mangouste est un petit mammifère appartenant à la famille des viverridés. Il existe environ 36 espèces de mangoustes, qui se trouvent en Afrique et dans les pays d’Asie du Sud. Ces animaux ont un corps compact d’une longueur d’environ un mètre, recouvert d’une fourrure dense et robuste.

Leur alimentation se compose principalement de petits rongeurs, d’oiseaux, de grenouilles et même d’œufs, y compris ceux des crocodiles. Les mangoustes sont même capables de se nourrir de serpents venimeux.

Dans l’Égypte ancienne, les mangoustes étaient considérées comme des animaux sacrés et étaient surnommées les “rats pharaoniques”. Toutefois, leur renommée mondiale provient du personnage courageux du livre de l’écrivain Kipling, Rikki-Tikki-Tavi, un chasseur intrépide de cobras.

Dans les pays où les mangoustes ne vivent pas, les enfants les connaissent principalement grâce à ce livre. L’histoire relate les aventures d’une jeune mangouste qui vit près d’une maison humaine et qui sauve un garçon d’un serpent venimeux nommé Karait. À la fin, Rikki-Tikki-Tavi triomphe de deux cobras, Nag et Nagaina.

La mangouste a un corps mince et flexible, une petite tête avec des oreilles arrondies, une longue queue pelucheuse et de courtes pattes. Elle ressemble quelque peu à un chat ou à une belette. Les mangoustes préfèrent vivre dans des régions chaudes.

Imaginez maintenant la mangouste s’approchant silencieusement, se faufilant avec grâce vers sa proie sans être repérée. Son pelage brun dense se confond presque avec les buissons touffus. Et la proie est là, un cobra venimeux et dangereux ! Le cobra siffle menaçant, redresse sa tête et se gonfle de colère, essayant de mordre la mangouste.

Mais la mangouste se dérobe habilement au serpent. Son épaisse fourrure rigide se hérisse. C’est une petite mais néanmoins une protection contre les morsures venimeuses du serpent. Mais la principale défense de la mangouste réside dans sa dextérité, son courage et sa réaction rapide. Et le plus souvent, c’est la mangouste qui triomphe et se nourrit de sa proie !

Les mangoustes ont un odorat et une ouïe aiguisés. C’est pourquoi on les appelle parfois les “détectives” ou les “pisteurs”.

Pour leur habitat, ces animaux creusent de longs terriers le long des rives des rivières ou dans les buissons denses. C’est là que naissent les petits. Les femelles mangoustes donnent naissance à 2 à 4 petits. Pendant un certain temps, ils se nourrissent du lait maternel, mais très rapidement, ils commencent à essayer de chasser par eux-mêmes.

Ils grandissent, gagnent en force, et très bientôt, les jeunes mangoustes sortent des terriers. Elles jouent, courent et apprennent à chasser. Les mangoustes vivent en famille, le mâle participe aux soins des petits.

Toute la famille part à la chasse. Ils se déplacent si près les uns des autres qu’on dirait qu’un seul grand animal se faufile dans les herbes hautes et les roseaux.

Au moindre signe de danger, les mangoustes entourent leurs petits et ne laissent personne s’approcher d’eux. Même les lions et les rhinocéros hésitent parfois à attaquer une famille aussi unie. Mais si quelqu’un les attaque, les petits animaux se battent courageusement, cherchant à mordre l’ennemi directement au visage avec leurs dents acérées.

Les mangoustes nagent parfaitement, elles ne craignent pas les inondations des rivières. De plus, la mangouste sait utiliser une pierre pour casser la coquille d’un œuf ou la carapace solide d’un insecte afin de se délecter.

Les mangoustes sont des animaux astucieux et intelligents. Elles s’installent souvent à proximité des humains, car elles aiment se régaler non seulement de serpents, mais aussi d’œufs de poule et de viande de poulet fraîche. C’est pourquoi elles attaquent les poulaillers dans les villages.

Parfois, la mangouste se couche sur le sol et fait semblant d’être morte. Les poules curieuses s’approchent pour voir ce qui est là-bas. Alors, la mangouste attrape une poule et s’enfuit avec sa proie dans sa gueule.

Les mangoustes sont également curieuses et n’ont pas peur des humains. Elles peuvent être facilement apprivoisées et, tout comme les chats domestiques, elles aiment jouer avec les enfants.

(Visited 63 times, 1 visits today)

Leave a Comment